enfantsBoliviens1 asbl TAQUISWA enfants Haiti1

association humanitaire pluraliste
LogoT
LogoT

filles Bhommes Bfemmesenfant B

Depuis 1992, grâce à l'action sur le terrain de Rolando, Rina et Maria Luisa, nos coordinateurs boliviens, divers projets ont vu le jour : organisation et financement de formations et de conférences auprès des femmes guérisseuses de La Paz (législaion et droits de la femme, notions d'hygiène, de contraception, de violence intra familiale), achat de meubles pour un home de jeunes, achat de matelas pour un dortoir d'accueil de la Police de La Paz, aide ponctuelle aux écoles des communautés de Marka Kosto et Kasani, aide financière aux soins et envoi de médicament à l'Hôpital de la Femme et à l'Hôpital de l'Enfant à La Paz, aide à la communauté de Kollasuyo.

 

Prière indienne (1)

andes

Prière indienne (2)

Enfants B

 

retour à la page d'accueil

Liens amis :

www.hijosdelavida.org

(projets en Bolivie et en Equateur)

http://www.abbal.org

ABBal (association Belgique - Bolivie)

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la situation géographique de nos projets, cliquez ici

"L'éducation, la médecine traditionnelle, l'alimentation andine et les nouvelles technologies : facteurs de développement et de lutte contre la pauvreté"

Nous avons pu constater combien les communautés rurales se trouvent dans un état d'abandon, sans beaucoup d'espoir d'un meilleur avenir. Les jeunes et les adultes abandonnent leur communauté, émigrent vers les villes avec l'espoir de trouver un travail. Malheureusement, la réalité est autre et au lieu de trouver un emploi, ils doivent affronter le danger des grandes villes (délinquance, alcoolisme, prostitution,...) qui leur font perdre leurs valeurs, leurs rêves, leur identité et leur dignité.

Depuis l'année 2000, l'association Taquiswa et quelques communautés de la Province de Manco Kapac, du département de La Paz, travaillent ensemble de manière organisée. Leurs villages sont situées autour de Copacabana, près du lac Titicaca :

Alto San Pedro, San Miguel de Huecko, Jiska Kota, Chani et Belen.

Nos objectifs sont d'améliorer leurs conditions de vie en mettant en place une série d'actions concrètes au niveau de l'éducation formelle des enfants, la conservation des connaissances traditionnelles, l'amélioration de la production agricole, la protection de l'environnement, la formation des adultes et l'ouverture aux nouvelles technologies. Tout cela peut contribuer à permettre la création d'emplois, éviter ainsi la migration vers les villes ou donner des moyens leur permettant de vivre d'une manière digne et autonome. Ce potentiel nous stimule à mettre à leur service notre temps, notre énergie et notre travail volontaire. De cette façon, en appliquant des mesures intelligentes, créatives, novatrices et en accord avec les habitants, nous pensons arriver à un développement harmonieux et durable.

De plus, à la PAZ, nous soutenons financièrement la scolarisation et l'intégration sociale des jeunes "porteurs d'eau" du cimetière.

Enfin, les soins et les traitements de personnes démunies hospitalisées dans les hôpitaux publics de la capitale représentent parfois pour eux une charge financière insurmontable. Dans ce cadre, il arrive que l'argent récolté par Taquiswa leur offre une solution ponctuelle.